Forêt de BOUCONNE

13 novembre 2018

Centenaire 1918-2018

Commémoration Armistice
1918-2018

La cérémonie du 11 Novembre 2018 a été marquée par un événement particulier.

En effet, il a été procédé, 103 ans après son décés, à l'inhumation d'un 'Poilu'au pied du monument aux Morts de Lasserre-Pradère.

martin4

Pierre Marius MARTIN (Matricule 648)
Mort pour la France

martin2

martin1

Pierre Marius MARTIN
2éme classe au 96 Régiment d'Infanterie
décédé à Dunkerque le 20 février 1915 à bord du navire hôpital 'Tchad'

tchad1

Construit en 1897-1898, aux chantiers de la Méditerranée à La Seyne sur Mer rebaptisé en 1911 «Tchad».

Déplacement: 5445 tonnes ; Dimensions: 126,80 x 12,9 mètres ; Vitesse : 15 nœuds ; Puissance : 3400 cv.

Le 14 Août 1914, il est réquisitionné et armé en navire-hôpital, dé-réquisitionné à Nantes le 10 juin 1917.
Le 6 janvier 1919 il est démoli à Morecambe (Grande Bretagne)

96-RI

Le 96ème Régiment d'Infanterie

En 1914, son casernement est : Béziers, Agde. Il fait partie du 16e corps d'armée, 61e brigade d'infanterie, 31e division d'infanterie, où il est affecté de Août 1914 à Novembre 1918.

- Constitution en 1914 : 3 bataillons.
- 2 citations à l'ordre de l'armée, fourragère verte.

Devise : 'En avant quand même'

 

 

 

 

 

Posté par Lasserre31 à 19:48 - Permalien [#]


21 juillet 2018

Labours

Lasserre-Pradère

le 21 Juillet 2018

LABOURS à L'ANCIENNE
Association Les Vieux Tracteurs

labour

lab01

lab02

 lab03

lab04

lab05

lab07

lab06

 

Posté par Lasserre31 à 08:07 - Permalien [#]

17 juillet 2018

Pontail

Lasserre-Pontail-Bouconne-Lasserre


lass_pontail

 Circuit en boucle : Entre chênes et Eucalyptus

Dénivelé 100m - 6,4kms - 01h45.

 Curiosités : Village de Lasserre - Vue sur la vallée de la Save 
Forêt de Bouconne

 --------------------------------------------------

 En D Se garer sur le parking situé derrière la mairie de Lasserre.
(monument aux morts).

Dos au parking et face à l'église traverser la D42 ( Avenue de Bouconne)
passer devant la croix, traverser le petit pont sur la Bombouride et tourner
tout de suite à gauche.

Passer sous la voie de chemin de fer, traverser la Prade d'en Haut, continuer
tout droit jusqu'à passer un autre petit pont.

En 1 Après le petit pont prendre à droite un chemin herbeux, en montée,
qui longe le ruisseau la Bombouride, continuer tout droit jusqu'en bout
du champ.

En 2 Tourner à gauche, attaquer la pente un peu raide et déboucher sur la D42.

En 3 Tourner à droite et prendre la route de la Tuilerie sur 600 m, arriver dans
le petit hameau. (Pontail)

En 4 Prendre le deuxième chemin à gauche : Impasse Pourusclat.

Aller jusqu'au bout du chemin puis continuer tout droit par le sentier herbeux en
longeant les
arrières des maisons.

Tourner une première fois à gauche, puis à droite. Le chemin s'étire entre des
chênes à gauche et des
eucalyptus à droite.

En 5 Laisser le chemin et prendre à gauche dans les arbres un sentier utilisé par
les chevaux, l
e suivre sur environ 120m et déboucher sur la D42, la traverser en
faisant attention à la circulation.

En 6 Rentrer dans le bois, longer la lisière de la forêt sur 1km pour déboucher sur
un large
chemin gravillonné (table de pique-nique).

En 7 Sur la lice caillouteuse (Chemin St Dominique) prendre à gauche, passer
une barrière,
longer le parking de la maison forestière de Lasserre et arriver à
une intersection de 4 chemins.

En 8 Traverser la route goudronnée et prendre en face le chemin herbeux de
Comme qui descend
vers Lasserre.

En bas du chemin de la Comme, traverser la D42, couper à travers le petit terre
plein herbeux,
longer par la droite la haie d'arbres et déboucher face au cimetière
tourner à gauche et descendre
le chemin de la Prade pour rejoindre le point 1.

En 1 Traverser la Prade-d'en-Haut, passer sous la voie de chemin de fer, et en
suivant la Boumbouride
revenir vers le parking de départ situé derrière la mairie
de Lasserre. (momunent aux morts).
 

pontail1


pontail2

pontail3

ASSURANCE et RESPONSABILITÉ : Les parcours proposés sont sous la seule responsabilité du
randonneur. Il appartient donc à chacun (e) de vérifier son aptitude physique à la pratique d’un sport
d’endurance par un contrôle médical, sa couverture en responsabilité civile et éventuellement la
possession d’une assurance couvrant les risques liés à la pratique d’une activité de plein air.

Télécharger le circuit
Pontail





 

 


 

 

Posté par Lasserre31 à 08:35 - - Permalien [#]

07 février 2018

Il a neigé

La neige

 Regardez la neige qui danse
Derrière le carreau fermé
Qui la-haut peut bien s'amuser
A déchirer le ciel immense
En petits morceaux de papier

 (Pernette Chaponnière)

neige01

neige02

neige03


neige04

 

 

 

 

Posté par Lasserre31 à 11:13 - Permalien [#]

01 janvier 2018

AN 2018

Meilleurs VOEUX 

an1_2018

La fôret est une approche du Paradis 
(Photo prise près du lac de Bordett
e en fôret de Bouconne)

etoile2

 

 

 

Posté par Lasserre31 à 11:49 - Permalien [#]


01 septembre 2017

Vieux Tracteurs

batteuse

 Engins d'HIER ...

1trac

d'AVANT HIER ...

2mv

3soc

d'AUJOURD'HUI ...

4trac

Plus de Photos
Album TRACTEURS









Posté par Lasserre31 à 10:06 - Permalien [#]

02 avril 2017

Bords de Save

Circuit des Bords de Save
Lasserre - Larmont - Lévignac - Lasserre

 

larmont1

Circuit en boucle : Lasserre – Larmont – Lévignac – Lasserre
                               
Pas de Dénivelé - 9,2 kms (02h15)

 Curiosités : Bords de Save, Moulin et Eglise de Larmont, Village de Lévignac
                     
Village de Lasserre.

------------------------------------------------------------------

 

Départ des terrains de tennis de Lasserre (parking voitures possible).

Dos aux terrains de tennis prendre le premier chemin à droite, qui passe entre
une croix et 
l’arrière de la maison des chasseurs, jusqu’à l’embranchement
avec la (N224) .

En 1 traverser la (N224) et prendre en face la route d’En Layrac.

En 2 tourner à droite, passer devant une fontaine-abreuvoir puis plus loin sur
votre gauche
vous verrez un chêne pubescent de 200 ans.
Continuer jusqu'à un embranchement de chemin.

En 3 tourner à gauche et prendre le chemin en terre qui part à travers champs.
Passer sur le pont qui enjambe la Save.

A la sortie du pont à gauche, par un aller/retour vous pouvez suivre le bord de
Save jusqu'à
atteindre une première chaussée.

Chaussée: Élévation de terre ou en béton pour retenir l'eau d'une rivière, d'un étang.

Continuer par le chemin de Lasserre pour atteindre Larmont. (Moulin, Eglise)

En 4 tourner à droite, prendre la route de Larmont ( D87) en direction de Lévignac.
1 km plus loin vous arrivez à un croisement de route (calvaire sur votre gauche).

En 5 prendre tout de suite à droite le chemin herbeux qui part à travers champs
en
direction de le Save. Longer la Save jusqu'à atteindre une deuxième chaussée.
Continuer pour arriver
à Lévignac.

En 6 Passer sur le pont en brique qui enjambe la Save et prendre en légère
montée l'Avenue
de la Save jusqu'à atteindre les feux tricolores de signalisations.

En 7 Tourner à droite et prendre la route de l'Isle-Jourdain (N224) en utilisant la
piste cyclable
sur 2 kms.

En 8 - Continuer tout droit sur 1 km pour revenir au point 1, traverser la (N224)
et emprunter
l'Allée des Chênes pour revenir au point de départ.

En 8 – Ou : traverser la N224, puis prendre l'Avenue de Lévignac (D17F) sur
1,3 km  jusqu'à
arriver à un abri-bus. Tourner à droite Rue du Gex et en descente
rejoindre le point de départ.

ASSURANCE et RESPONSABILITÉ : Les parcours proposés sont sous la seule responsabilité du
randonneur.
Il appartient donc à chacun (e) de vérifier son aptitude physique à la pratique  d’un sport
d’endurance par un  contrôle médical,
sa couverture en responsabilité civile et éventuellement la possession
d’une assurance couvrant  les risques liés à la pratique
d’une activité de plein air.
 

lassr

larmont2

levi_save

levi_ville

Télécharger le circuit

Bords_Save


 

 

 

 

 

 

 

Posté par Lasserre31 à 11:00 - - Permalien [#]

01 septembre 2016

GR 653

GR653

Sentier Saint-Jacques-de-Compostelle
(d'Arles au Col-du-Somport)

 compos

 

Dans la forêt de Bouconne vous trouverez peint sur certains arbres des
lignes parallèles
blanche et rouge et parfois des balises portant une
coquille St Jacques.

En fait, il s'agit
de la signalétique du chemin de Grande-Randonnée GR 653.

gr653_6

Avec près de 900 kilomètres à son actif, le GR653 entre Arles et le Somport
reste
l’un des chemins majeurs menant à Saint-Jacques-de-Compostelle.
Cette voie, dite du Sud, permet
de relier les versants méditerranéens et atlantiques.

gr653_5

 

gr653_1

 

gr653_2

Rappel d'histoire

Jacques le Majeur était de Galilée et devint un apôtre de Jésus-Christ.
On le surnomma le Majeur, pour le distinguer de l’Apôtre du même nom
surnommé le Mineur.

Après la mort de Jésus, Jacques le Majeur vint un temps évangéliser en
Espagne puis retourna à Jérusalem où il convertit beaucoup de personnes
ce qui ne plut pas à Hérode Agrippa qui lui fit trancher la tête en l'an 44.
Sa dépouille mortelle retourna en Espagne pour y être enterrée.
Une
église fut érigée à côté du tombeau.

 Quatre voies permettent d'accéder à Compostelle.

 

compos2

La Via Turonensis de Tours, la Via Limovicencis de Limoges, la Via Tolosana
de Toulouse. La Via Podensis, qui part du Puy-en-Velay d’une longueur de
1 530 km est la plus ancienne des routes qui mènent à Compostelle.

Les écrits racontent qu'en l'an 950-951, Godescalc, l'évêque du Puy fut
le premier pèlerin non espagnol à partir pour Compostelle.

Le GR653 dans Bouconne

Entrée côté Pibrac à la Gamasse

entrée_gr653

 

gr653_3

Sortie côté Pujaudran

sortie-gr653

gr653_4

Longueur GR 653 dans Bouconne 11,7 kms

 

 

 

 

 

Posté par Lasserre31 à 14:00 - Permalien [#]

04 février 2016

Peggy la Pie

El Gritche et Peggy la Pie

En cette fin d'après-midi d'avril 2015, El Gritche décida de s'arrêter dans la forêt de Bouconne pour prendre quelques photos d'insectes. Il se gara donc sur le parking situé au centre du bois, près du lac de Bordette.

El Gritche s'équipa et partit par la grande lice en direction de Mondonville. Il parcourut une centaine de mètres avant d'apercevoir une pie qui sautillait tranquillement en bordure du chemin.
Il continua d'avancer pensant que l'oiseau allait s'envoler, mais bien au contraire, la pie le regarda, s'approcha de lui, et commença à lui picorer l'une de ses chaussures ainsi que le bas de son pantalon pour finalement s’installer sur son genou.

 

page1

 

page2

Peggy (c'est le nom qu'El Gritche venait de lui donner) resta là quelques instants à lui picorer la jambe, puis s'envola pour aller se poser sur un arbre tout proche. De son bec, elle se mit à taper sur l'arbre puis se tourna vers El Gritche en jacassant, comme pour lui demander de l'aide.

 

page3

El Gritche se leva et se dirigea vers une souche en décomposition de laquelle il détacha des morceaux d'écorce. Peggy sembla apprécier la manœuvre car aussitôt elle se mit à farfouiller dans le bois mort à la recherche de larves et autres insectes.

 

page4

Une fois rassasiée 'Peggy la pie' se mit à sautiller en battant des ailes autour d'El Gritche comme pour l'inviter à l'accompagner.

- Désolé, lui dit El Gritche, je n'ai pas mon parapente avec moi.
Peggy le regarda une dernière fois l'air étonné, et s'envola en jacassant en direction des grands arbres de la forêt de Bouconne.

 

peggy

Histoire et photos recueillies auprès de El Gritche dont vous pouvez apercevoir l'ombre dans l'oeil de Peggy.

El Gritche

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Lasserre31 à 18:03 - Permalien [#]

26 septembre 2015

Bombes béton

 Lorsqu'on regarde une carte de la forêt de Bouconne il est aisé de constater qu'elle est partagée en parcelles rectangulaires.

plan_centre1

Or, au centre de la forêt se trouvent 2 parcelles contigues qui contiennent des "Bombes en béton"

bb1

bb2

La bombe d’exercice ZC 250 en béton

A l’issue de la seconde guerre mondiale une grande quantité de bombes d’entraînement en béton sont abandonnées par les allemands.

Cette bombe d’une masse de 250 Kg munie de fumigènes permettait la simulation d’attaque au sol dans les conditions réelles. Le marquage fumigène était réalisé par la rupture d’ampoules placées dans le corps de bombe sous un couvercle en bois. L’appréciation de l’atteinte de la cible était donc simulé à l’impact par le dégagement de ces fumées.

Le corps de bombe en béton moulé, représente la charge de 250 Kg de la bombe active. Il comprend un puits au niveau de la partie cylindrique arrière et un anneau qui servait à suspendre la bombe.
Sur la circonférence du corps de bombe il y a six emplacement rectangulaires pour la mise en place des capsules de fumigènes. L’empennage de la ZC250 est constitué d’un assemblage de deux tôles prises dans le béton de la partie conique arrière du corps de bombe, qui est rigidifié par quatre haubans.

bombe7

Ces genres de bombes ont été utilisés par les forces de la Luftwaffe dans les années 1942-1943, pour les entraînements des pilotes de Stukas ou autres chasseurs bombardiers FW 190 (Focke-Wulf) sur des objectifs installés sur des terres agricoles réquisitionnées.

Les anglais avaient des bombes en bois dont l'ogive était en bois massif avec une petite pointe métallique, le corps du projectile était en bois lamellé collé et contenait du sable. A l'arrière l'empennage était en métal avec un dispositif fumigène. Les américains utilisaient quand à eux des bombinettes en bois de deux modèles (33cm et 50 cm) qui contenaient également un dispositif fumigène. L'ogive était en acier et les ailerons en laiton.

 bbois1

Une polémique existe quant à l'utilisation de bombes en bois larguées, durant la seconde guerre mondiale, sur des objectifs fictifs allemands.

bois3

 

enigme_bombe












 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Lasserre31 à 08:25 - Permalien [#]