Un visionnaire!

Savez-vous que dans les années 1960 monsieur André Huet et son épouse ont acheté sur le site de Bouconne, une zone boisée et en friche qu’ils voulaient transformer en Zone de Loisirs. 
 

projet

Le projet était grandiose. Les plans d’architecte montrent des terrains de camping, un complexe équestre, un parc animalier, une zone de pique-nique, un centre aérée, des restaurants, bars, des équipements scientifiques, une auberge de jeunesse, des jeux d'enfants, une installation nautique et nombre d’autres aménagements touristiques. Un petit train était également prévu pour transporter les visiteurs d’un point à l’autre de cette Base de Plein Air.

Monsieur Huet était un visionnaire, il avait 30 ans d’avance sur son temps.

 bouconne_1967

zones

Quatre courts de tennis et une partie de la piscine actuelle sont rapidement sortis de terre. Une plaine de jeux a été aménagée et dans la forêt, des routes ont été ouverte.

Avec ces travaux importants, les
difficultés financières sont également apparues, monsieur Huet n'ayant pu mener à terme son projet de construction d’un lotissement pour rentabiliser les installations de loisirs.

Ne s’avouant pas vaincu il allait régulièrement à Paris, sa maquette en bois de la Base de Plein Air et ses plans sous le bras, défendre son projet précurseur et rechercher des financements auprès du Secrétariat d’État à la Jeunesse et aux Sports. Malheureusement d’autres projets d’aménagement de zones de loisirs à proximité de Toulouse avaient la priorité de l’État.

Pour faire face aux créances, monsieur Huet a alors morcelé son domaine et vendu ses propriétés;
(Le Râtelier, Bois L’Aigue) puis il a
«jeté l’éponge».

Il laisse aux anciens qui l’ont connu, le souvenir d’un homme volontaire, un peu utopiste, le premier à avoir irrigué industriellement ses terres avec l’eau de la rivière Save, travaillé ses propriétés avec les moyens techniques les plus modernes pour l’époque.

Un génie pour les uns, Tartarin de Tarascon pour les autres; monsieur Huet était un homme qui ne laissait personne indifférent, un aventurier des temps modernes.

Le projet de monsieur Huet a été classé « sans suite » en 1967.

arch_bouconne

En 1968, sous l’impulsion de monsieur Raymond, maire de Colomiers, des communes se sont rassemblées en Syndicat Intercommunal pour négocier avec monsieur Huet le rachat d’une partie du site afin d'y créer la Base de Loisirs de Bouconne actuelle.

Sources - Base de loisirs Bouconne - Archives nationales